Fernand Vanderbogaerde - Musiques Électroniques

Fernand Vanderbogaerde
Musiques Électroniques

Réf : TI 46-20 - Durée : 69' 21"

  1. CYCLANES - 15' 06"
  2. LIBRATIONS - 23' 02"
  3. MARCQ 2000 - 14' 24"
  4. VOCALIS - 16' 47"
CYCLANES (1983/84)

pour bande magnétique 2 pistes;
Commande du Groupe de Musiques Expérimentales de BOURGES (G.M.E.B.), réalisée dans ses studios en Novembre et Décembre 1983.
“Les Cyclanes sont des hydrocarbures comportant un ou plusieurs cycles d'atomes de carbone unis par des liaisons simples. L'étude des cyclanes relève surtout de la chimie organique fondamentale. Elle a permis le développement des concepts de stéréo-isomérie, de configuration, de conformation, etc... des molécules organiques” (Encyclopaedia Universalis)

De la même façon, CYCLANES est une pièce constituée d'éléments simples (des atomes- de sons électroniques) reliés entre eux par des liaisons plus ou moins complexes. Des “modèles” de molécules organiques ont ainsi fourni les configurations sonores. La création de “CYCLANES” a eu lieu à Bourges en Juin 1984 clans le cadre du Festival des Musiques Expérimentales, puis l'œuvre a été rejouée à Albi, Montevideo, etc... FV.

LIBRATIONS (1983)

pour bande magnétique 4 pistes (gravure en 2 pistes sur le présent CD); Commande du Centre Européen de Recherche Musicale de METZ (C.E.R.M.), réalisée dans ses studios en février 1983.

LIBRATIONS est le nom donné au petit balancement apparent de la lune et qui fait que l'on aperçoit un peu plus de la moitié de sa surface. Toute la pièce est construite sur des oscillations de hauteurs, de filtrages, d'amplitudes et de vitesses dont le "modèle" initial a été calculé par un mini-ordinateur contrôlant ensuite différents systèmes analogiques de synthèse sonore et appliquant cette oscillation initiale aux différents paramètres du son. La création de « LIBRATIONS » a eu lieu le 13/06/83 à Paris, Concert Acousmatique I.N.A./G.R.M,, puis l'œuvre a été rejouée à Bourges, Hong-Kong, Sao-Paulo, Montevideo, etc... EV.

MARCQ 2000 (1980)

pour bande magnétique 2 pistes
à mes parents.

"Toute ressemblance avec des sons connus-et-reconnus ne saurait être que fortuite , cette pièce étant de pure synthèse!"
Une grande collection de sons d'origine très variée a été nécessaire pour réaliser cette pièce où les moyens mis en œuvre vont de petits micro-processeurs-gadgets à un très puissant ordinateur.
Le contraste a été également recherché dans la construction (sans que l'on puisse établir de relations de cause à effet) :
- sons abstraits/sons faussement anecdotiques
- sons purs/sons d'une grande complexité
- sons orchestrés/sons isolés
- douceur de la construction/violence et agressivité.
Perpétuelles mutations comme un raccourci dans le temps de la «journée sonore - d'une ville en l'an 2000. Quelques sons ont été réalisés sur un ordinateur de l'IRCAM au cours d'un stage, en Juillet 1979, le reste de la pièce a été synthétisée avec des moyens personnels et le mixage final a été effectué au Groupe de Musiques Expérimentales de Bourges en Octobre 1980.
La création de l'œuvre a eu lieu en Décembre 1980 au cours du Festival de Lille puis reprise aux MANCA de Nice. FV.

VOCALIS (1989)

pour bande magnétique 2 pistes.

Cette œuvre a été réalisée dans le studio personnel de l'auteur en 1989 simultanément à une pièce pour récitant et bande magnétique “...Selon Saint-Just …”; certains éléments sont communs aux 2 œuvres.
L'absence de la voix en direct contrairement à “Selon Saint-Just…”, m'a fait choisir des sons et des séquences dont l'articulation était proche de la voix humaine au niveau de l'enchaînement aussi bien des éléments que de la forme générale (d'où le titre de “VOCALIS”).

A la parution du CD l' œuvre n'a pas été encore créée en public FV.